Actu direct Rmi info

Tricherie : On a tellement prêché par le mauvais exemple

Dur, surréaliste de faire croire aux jeunes d’aujourd’hui que ce n’est pas bon de tricher. Est-ce vraiment de leur faute? Bien sûr que non ! On a tellement prêché par le mauvais exemple,qu’il est devenu tout à fait ordinaire et banal pour eux de ravaler ce sentiment de honte qui pouvait sérieusement détruire leurs aînés de la vieille génération, s’ils se livraient à cette passerelle interdite. C’est que les jeunes n’ont plus confiance, ni en leurs parents, ni en leurs dirigeants qui ont eu des comportements indignes et réprouvés par la morale. La seule confiance qu’ils ont, réside dans les amitiés qu’ils ont tissées avec des jeunes de leurs âges ,qui ont les mêmes inquiétudes pour leur avenir confisqué par des adultes pervertis et fortement attirés par l’argent,le pouvoir et les honneurs qu’ils n’ont jamais mérités de posséder.


On triche aux élections,on triche avec les sceaux de l’État et ses symboles,on triche dans les plus illustres instances qui représentent le peuple qu’on a juré de servir,on triche avec les projets et contrats qui génèrent des milliards de pots de vin. ,On triche sur l’âge pour présenter les meilleurs joueurs aux compétitions internationales.


On ne se gêne plus de porter la bannière et les insignes de la République sans réprouver le désir, de détourner, de mentir, de se dédire,de trahir ses camarades de partis et ses frères d’armes , de transhumer.
Que fait le policier qui accepte de se remplir ses poches là où il faut verbaliser?Que fait le Président s’il mobilise les moyens de l’État pour forcer un troisième mandat?
Que fait le médecin qui trahit le serment d’Hippocrate ? Que fait l’État quand il cautionne des écoles,des résultats aux concours où une seule communauté est primée ?


On le voit,nos jeunes ne sont que les pales copies des originaux qui ont volé à l’encre sa fraîcheur, et à la parole son honneur et sa crédibilité. La tricherie a de beaux jours devant elle.Pour échapper à la vindicte populaire,elle a même changé de genre pour devenir “trichage” dans la bouche des faux francisants.


Nous devons perdre à jamais l’espoir de pouvoir combattre la tricherie tant elle crève l’écran, à la télé à travers ses journalistes véreux, ses animateurs incultes ,tant elle arpente les marches du tribunal habité par de faux juges et avocats sans vocation,tant elle elle git dans nos hôpitaux abandonnés à leurs morts.
Il ne nous reste plus qu’à primer les meilleurs tricheurs qui ont le génie des raccourcis et fausses écritures comptables.
En attendant ,laissons les jeunes aiguiser leurs couteaux et les retourner dans la plaie de la triche.

Dieng Yéro Prof de Mathématiques

Related Posts

Laisser un commentaire