Actu direct Rmi info

Mise au point : Mohamed Ould Borboss à Ba Bocar Soulé

À Monsieur le Président de Wissam, Ba Bocar Soulé,
À tous les congressistes.

Objet : Mise au point

Cher frère et collègue, Président, Ba Bocar Soulé, c’est bien à la faveur d’une consultation impromptue de Facebook qu’il m’a été donné de constater que des collègues ministres avaient été cooptés par ce cadre (Wissam), que vous présidez pour être membres du Conseil National de L’éducation.


Je pris alors la peine de m’informer pour me rendre compte que le cadre existe effectivement depuis bientôt une année ( depuis Avril 2020), qu’il est dirigé par un bureau provisoire et que son congrès devrait se tenir dans deux à trois jours.
S’excusant de ne m’avoir pas informé à temps du fait des conditions et de travail et de limitation de contact imposées par la Covid 19, mon interlocuteur me demanda de venir participer au congrès “qui est le mien”, me dit-il.


De bonne foi, je me présentai le jour-même aux premières heures au lieu de la cérémonie pour savoir aussi à mes dépens que je suis des rares personnes à n’avoir pas reçu ni de convocation ni de documents du congrès non sans une attente que je me garderai de qualifier ici.


J’ai assisté quand même, non sans amertume bien sûr, mais dans l’espoir de trouver le moyen d’exprimer ma révolte par rapport à de tels traitements répétitifs. On me signala et toujours à mes dépens que ceci ne pourrait avoir lieu, organisation, temps et autres considérations obligent, mon vis-à-vis me dissuadant en plus de sécher le congrès.
Mon état de santé m’ayant imposé de partir, je n’ai pu terminer les travaux du congrès. Je dus me voir informer que j’appartenais désormais à un bureau exécutif du dit-cadre. Après avoir constaté la composition du bureau, je me suis rendu compte qu’un déséquilibre grave la caractérisait.
Loin de moi ici l’idée de réveiller les démons d’un racisme, d’une ségrégation ou d’un sectarisme quelconques, mais par pur souci de rappeler le droit de chacune de nos communautés, franges, groupes, ethnies…( appelez-les comme vous voulez) d’occuper la place qui lui sied, laissez-moi vous avouer qu’une injustice flagrante , d’un autre temps, a eu lieu dans la composition du comité permanent de ce cadre censé se hisser au-dessus de certaines fautes et erreurs car constituant, normalenent, la crème des crèmes de notre intelligentsia nationale.
En effet sur une bonne dizaine de membres, un seul hartani s’y trouve et trésorier de surcroît.


Je suis au regret de vous annoncer que si une telle erreur n’est pas corrigée, je me trouverais dans l’obligation de me retirer de cette organisation qui persévérant dans une lancée telle ne saurait de mon humble point de vue que perpétuer une exclusion et une marginalisation, pas digne de nous, d’une de nos plus grandes communautés nationales sans autre fin que de faire persister l’injustice et en faire la règle d’or dans notre pays que l’on veut juste égalitaire et démocratique.
Je vous remercie.

Ce dimanche 07 Mars 2021 Mohamed Ould Borboss
Ancien Ministre

Related Posts

Laisser un commentaire