Actu direct Rmi info

CVE/VR Déclaration sur la situation politique de notre pays

La CVE/VR suit avec intérêt les derniers développements de l’actualité politique nationale faisant
suite au rapport de la commission d’enquête parlementaire sur certains crimes économiques commis
pendant les deux mandats du Président Mohamed Ould Abdel Aziz. S’il faut se féliciter du fait que, pour la première fois dans notre pays, le parlement assume son rôle de contrôle de l’action gouvernementale et des suites judiciaires relatives à ce dossier, il convient de s’interroger sur la volonté du pouvoir de Mohamed Ould Cheikh Ghazouani de s’attaquer à la question autrement plus
vitale et centrale de la cohabitation entre nos différentes composantes nationales et des tares qui la plombent.

En effet, si en si peu de temps l’on a pu diligenter une telle enquête qui a abouti à l’interpellation
d’un ancien chef de l’état, comment comprendre que l’on ne puisse initier une enquête pour mettre
la lumière sur le génocide des années de braises, en arrêter les responsables et les exécutants, et mettre fin ainsi à la suspicion entretenue qui mine, depuis plus de 30 ans, les relations
intercommunautaires dans notre pays.

La CVE/VR :

  • ose espérer que le processus entamé suite à l’enquête parlementaire sera mené à bout dans
    le strict respect de la loi
  • Appelle le régime du Président Ghazouani à prendre à bras le corps la problématique de
    l’unité nationale en appelant à un dialogue inclusif pour rediscuter du contrat national et
    mettre fin à toutes les formes de discrimination.

Nouakchott, le 21 août 2020

La Cellule de Communication

Related Posts

Laisser un commentaire