One Comment

  1. 1

    BA Djibril

    Arrêtons de râler.

    « Je crois que, le mal, que l’occupant nous a fait, n’est pas encore guéri, voilà le fond du problème. L’aliénation culturelle finit par être partie intégrante de notre substance, de notre âme, et quand on croit s’en être débarrassée, on ne l’a pas encore fait complètement.

    Le combat qu’on nous livre est un des combats les plus violents. Il faut savoir que l’adversaire vous tue intellectuellement, il vous tue moralement avant de vous tuer physiquement mais c’est de cette manière qu’on a éliminé des groupes entiers. On vous nie en tant qu’être moral on vous nie en tant qu’être culturel on ne voit pas l’évidence, on ferme les yeux, on compte sur votre aliénation, sur votre complexe, sur le conditionnement et les réflexes de subordination et sur tant de facteurs de ce genre . Et si nous ne savons pas nous émanciper d’une telle situation par nos propre moyens mais il n y a pas de salut.

    Alors le poids des arguments c’est du côté des africains. Pour moi l’enjeu c’est une prise de conscience des générations futures. Réconcilier les civilisation africaines avec l’histoire pour rendre possible un corps de sciences humaines et toute mon activité est dirigé vers l’avenir. Je ne me délecte pas du passé et mon attitude n’est pas une attitude passéiste.

    Formez-vous et armez-vous de sciences jusqu’aux dents et arrachez votre patrimoine culturel.

    A formation égale la vérité triomphe et aucune paresse ne pourra nous dispenser de cet effort ». Cheikh Anta DIOP.

    Tel défi nous est lancé et nous ne saurons faire face que si nous nous livrons à notre propre examen de conscience, à un nous bilan et à une mutualisation de nos actions et de nos énergies seule garante de notre propre émancipation.

    « Partout où il y’a eu progrès c’est parce que les gens se sont comportés comme des citoyens et non comme des politiciens. Ils ne se sont pas contentés de râler, ils se sont organisés, ils ont agit et se révolté si nécessaire. » ( Zinn)

    Arrêtons de râler.

    Djibril BA

    Reply

Laisser un commentaire

Rmi-info

Rmi-info :Radio Mauritanie Internationale