Actu direct Rmi info

Prix reconnaissance : Remerciements d’Ibrahima M. Sarr

Vaillante jeunesse,

Recevoir de vous un prix pour un combat commencé alors que nombre d’entre vous n’étaient pas encore nés, est sans nul doute la plus belle des reconnaissances qui m’ait été donnée d’apprécier. J’ai pu dire, non sans émotion, que si durant ce long cheminement quelque tort me fut causé, votre geste, fort de son humilité et de sa discrétion, en a effacé élégamment l’amertume.

J’appartiens à cette génération d’hommes qui a vu toute sa vie bouleversée par la cause qu’elle a voulu porter. Nos perspectives de carrière dans ce pays que nous aimons, nos équilibres familiaux, et quelques fois tout simplement nos vies, furent mis en péril. Il fut tentant dans les moments les plus durs de notre existence (si tant est qu’il en fut des aisés…), de se laisser aller à l’abandon, faute de reconnaissance et de gratitude. Seul la ferme conviction que l’Histoire elle n’est pas oublieuse, aide à maintenir intacte la flamme de l’engagement.

Etre associé à Samba THIAM dans cette distinction est en soi la preuve que l’Histoire ne ment pas. Beaucoup d’entre vous doivent ignorer que lui et moi avons partagé la même chaine à Walata. Si toute notre énergie dans cette prison mouroir fut employée hier à briser cette chaine, nous mettrons aujourd’hui la même énergie à conserver celle que vous établissez désormais entre nous. Votre message est clair : seul l’idéal commun d’une Mauritanie juste compte, quels que soient par ailleurs les chemins empruntés par les uns et les autres. Cette Mauritanie-là, nous avons passé notre vie à souhaiter vivement vous la léguer. Il vous appartiendra sans doute de la réaliser. Votre geste montre en tous cas que vous en avez déjà pris la pleine mesure.

Au-delà de l’honneur qui est ainsi rendu à l’ainesse combattante, votre action comporte ce qu’il y a de plus cher à mes yeux : la promesse d’une continuité. Notre combat vient de loin, son horizon est encore lointain, il a donc besoin d’une jeunesse qui le porte et le prolonge. Nous savons désormais que vous veillez à la graine.

Merci pour votre geste. Merci pour moi, comme pour tous ceux comme moi ont sacrifié leur vie à cette noble cause. Que mes compagnons de lutte d’hier comme d’aujourd’hui se sentent à juste titre associés à cette distinction. Ce prix est le leur.

Ibrahima Moctar SARR

Related Posts

Laisser un commentaire