Actu direct Rmi info

Palmarès RMI Awards 2020

Hier soir, le 30 janvier 2021 a été diffusée la cérémonie des RMI Awards 2020 sur les réseaux sociaux de RMI-info.com .
Cette cérémonie récompense les talents de la diaspora dans divers domaines. Lancée par la rédaction du média RMI-info.com, l’initiative vise à valoriser les talents de la diaspora. Douze (12) catégories étaient retenues pour cette deuxième édition.

Le jury est composé par la rédaction de RMI-info.com. Seule la catégorie Prix Spécial du Jury est ouverte aux mauritaniens résidents en Mauritanie. Autrement les personnes nominées sont dans la diaspora mauritanienne.

Cette deuxième édition était virtuelle en raison de la pandémie de COVID-19. L’Awards d’honneur a été décerné à la présidente de l’Association des Femmes chefs de famille madame Aminetou Mint El Moktar, pour l’ensemble de son parcours. Un hommage a été rendu à des personnalités mauritaniennes disparues en 2020 comme l’ancien Président Sidi Ould Cheikh Abdallah.

Voici le palmarès complet :

Homme de l’année : Ibrahima Thiaw, Secrétaire des Nations Unies chargé de la lutte contre la désertification. Il s’active de manière remarquable pour la mise en place de la grande muraille verte au Sahel.

Femme de l’année : Mariem Bal, Fondatrice des mauritanienne du monde. Un groupe sur Facebook qui réuni plus 8000 membres. Elle s’active en outre pour l’adoption de la loi pour visant à protéger la fille et la femme mauritanienne. Elle a en ce sens organisé des débats sur toutes les langues mauritanienne.

Association de l’année : ACTUME qui lutte contre la tuberculose et les maladies endémiques. L’association a levé des fonds pour la construction d’un centre de santé à Tékane.

Initiative associative de l’année : Hayatt, pour le programme dépistage du cancer du sein et du col de l’utérus.

Entrepreneur de l’année : Aïta Magassa, Presidente de Nawali Group : une entreprise d’acquisition immobilière (terrain, maison, appartement) à travers des tontines et spécialisée dans la construction BTC (brute de terre crue).

Entreprise de l’année : NafaTech, une entreprise mauritanienne implantée en Guinée dans le domaine de la technologie et des objets connectés.

Blogueur de l’année : Aissata Ba, une blogueuse mauritanienne en France.

Thèse de l’année : Fatimata Diagana, pour la thèse intitulée : « La “condition féminine” en Mauritanie à travers une lecture sociologique du genre ».

Livre de l’année : Elhadj Mamadou Ba, fondateur d’El Falah par Mamadou Samba Sy.

Prix spécial du jury : Racine Dia, President de ALCAE : une association de lutte contre l’abandon d’enfants.

La cérémonie a été largement suivie et saluée sur les réseaux sociaux.

La rédaction

Related Posts

Laisser un commentaire