Actu

Mauritanie : Rôle de la Diaspora, Enjeux de Développement du Pays d’Origine

A l’automne 2018, les questions de développement se posent : Quels sont les actions et les rôles que joue la diaspora mauritanienne dans les enjeux de développement du pays d’origine ? Est-il vraiment réaliste de vouloir faire reposer sur les épaules de la diaspora la responsabilité du développement  dans leur pays antérieur ? La diaspora est-elle acteur de développement et a contrario cette dernière investit-elle dans les pays d’accueil ?

En effet, « les diasporas sont constituées des personnes d’origine africaine vivant hors du continent africain et qui sont désireuses de contribuer à son développement, quelles que soient leur citoyenneté et leur nationalité ». (Commission de l’Union africaine sur la Diaspora, 2012). De même, le concept renvoie à un peuple dispersé à travers le monde présentant les différentes caractéristiques : la conscience d’une identité nationale, le maintien des liens avec le pays d’origine et l’existence dans une vie associative, entre autres.

Comme toute diaspora du monde entier, la diaspora mauritanienne remplit son rôle, celui de la contribution au développement économique de son pays d’origine. Cette diaspora est la clé du développement, dans le sens où elle affiche depuis longtemps une forte volonté d’être solidaire de ses familles et son devoir d’être acteur du développement de son pays. Il importe de le souligner, le transfert d’argent rentre dans le cadre d’aide d’une famille ou d’un proche et pourrait avoir un impact non négligeable sur le développement qui permet l’accélération de l’économie nationale du pays. La diaspora mène des actions nombreuses, constantes et multiples. De cette manière, le  transfert financier en vue du « transfert de connaissance »  et la conduite de projets de développement dans les régions du pays d’origine constituent une part majeure dans l’économie nationale. La diaspora s’engage véritablement dans la voie de développement économique du pays par des projets socio-éducatifs, tels que la construction d’écoles, de centres de santé, des dispensaires, mais pas seulement…

Elle incarne une force de propositions et le goût pour prendre de nouvelles initiatives avec des effets plus concrets et mesurables comme la création d’entreprises. Pour autant, la nouvelle génération de la diaspora mauritanienne promeut ces valeurs ajoutées grâce aux expériences acquises dans les pays d’accueil au sein d’associations communautaires ou de milieux professionnels et elle n’hésite pas à mettre ses compétences au service de développement du pays d’origine.

Beaucoup d’enquêtes et d’études sociologiques démontrent  bien que  la  nouvelle génération d’immigrés qui sont qualifiés retourne dans les pays d’origine pour contribuer au développement économique et social. De même, certaines  Associations Communales (AC) et Collectifs d’Aides au Pays d’Origine (CAPO)  sont  créés ces derniers temps pour contribuer aux prises de décision sur le plan de développement. La pierre angulaire est l’éducation et l’accompagnement des jeunes  dans les régions du pays d’origine, notamment dans la zone du G5 Sahel. A cet effet, le Collectif des Jeunes de la Diaspora Sahélienne en Europe (CJDSE) avec l’Appui du Réseau de Diaspora Mauritanienne (ARDM), par la voix du Président, prône dans leur rapport d’activité annuelle : «  (…) notre organisation (Réseau Diaspora RIM) a entamé depuis quelque mois un travail de fond sur l’apport de la diaspora Mauritanienne dans le développement socio-économique de la Mauritanie ». (Constat du Président du Réseau Diaspora RIM, Décembre, 2017, Rmi-info.com). Ce dernier explique les bonnes raisons qui poussent la diaspora mauritanienne à s’engager pour la promotion de l’entreprenariat  et le développement de son pays d’origine, étant donné que la promotion de la solidarité internationale en faveur du développement économique repose sur les épaules des jeunes de la diaspora mauritanienne, (tant bien que mal avec les nombreuses difficultés rencontrées en Europe).

Force est de constater qu’il existe des associations ou réseaux des diasporas qui ont des vocations, des politiques d’accompagnement des jeunes diasporas aux projets qui s’articulent avec l’univers entrepreneurial  et  de développement économique des pays d’origine. Ces structures s’imposent comme le seul leader en matière de  promotion d’entreprenariat  et de développement, notamment les actions du Réseau Diaspora RIM  basé en Europe, singulièrement en France et en Belgique. Leur mission est de remonter à l’Etat Mauritanien  les problématiques auxquelles  les jeunes sont confrontés à l’extérieur dans le monde, avec des propositions visant à renforcer leurs actions et leur implication dans le processus de  développement économique et social du pays d’origine. Les politiques de la coopération de la France et la Belgique sont en mesure d’intégrer de manière significative la diaspora mauritanienne dans la prise de décision d’aide au développement des pays du Sahel, dont la Mauritanie est membre.

Enfin, il importe de donner du sens aux projets de développement et de soutenir la Diaspora Mauritanienne en offrant des possibilités pour faciliter leurs actions entrepreneuriales  et leur part de contribution aux enjeux de développement  du pays d’origine. Il faut aussi renforcer la  coopération de partenariat entre les startuppeurs, entreprises et les Jeunes de la Diaspora qui constituent une force incontournable pour le levier du développement économique. Ainsi, l’engagement pérenne de la diaspora Mauritanienne dans le processus de développement du pays d’origine s’inscrit dans le cadre du maintien de  la cohésion sociale. De même, la bonne croissance économique et l’assurance du développement ne peuvent se faire sans l’engagement de la diaspora qui apporte des solutions adéquates aux défis du développement du pays d’origine.

Abdoulaye SY

Université Lyon II

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *