Actu

Terrorisme au Sahel : La Mauritanie, un excellent partenaire des Etats-Unis (Rapport)

Selon le rapport annuel du département d’Etat américain sur le terrorisme, publié mercredi 18 septembre, « en 2017, la Mauritanie a été un excellent partenaire des Etats-Unis dans la lutte contre le terrorisme et le maintien de la sécurité dans le Sahel ». Le rapport affirme que  depuis l’engagement des Etats-Unis avec les forces sécuritaires mauritaniennes en 2011, « la Mauritanie a multiplié ses victoires face à Al-Qaida dans trois différentes batailles ». Le document ne cite pas en effet les batailles en question. La Mauritanie, ajoute le rapport, n’a pas subi d’attaques terroristes malgré la recrudescence de la violence chez le voisin malien. Selon Nathan Sales, le coordinateur de la lutte antiterroriste au département d’Etat, le paysage terroriste est devenu plus complexe en 2017 malgré les succès enregistrés sur le plan international.

 

Selon le département d’Etat américain, la Mauritanie fait recours à une approche basée sur la sensibilisation des communautés les plus exposées à la menace terroriste, notamment à l’extrême est du pays. Pour les Américains, le pays a amélioré sa capacité d’intervention de ses forces sécuritaires  en renforçant la  sécurité  de ses zones frontalières. Le rapport indique ainsi que l’Etat mauritanien a su saisir des opportunités tactiques et techniques offertes par les USA dans la lutte contre le terrorisme. Selon le bureau géré par Nathan Sales, le ministère de la Défense et l’Etat-major des Forces armées mauritaniennes travaillent en étroite collaboration avec les Etats-Unis dans la traque des terroristes. Cette collaboration permet aux militaires mauritaniens d’actualiser leurs données géostratégiques.

Le document officiel révèle que, grâce aux autorités mauritaniennes, les forces sécuritaires sénégalaises ont arrêtés, le 06 octobre 2017, des présumés terroristes algériens appartenant à l’organisation terroriste Etat Islamique (EI) à Rosso, au sud du pays. Les deux suspects étaient recherchés par le gouvernement algérien, toujours selon le rapport.

Le Commandant Patrick Donahue au cours d’une mission d’inspection en 2013. © far-maroc.forumpro.fr

Le programme d’Etat d’assistance et de lutte anti-terroriste a formé pour la Mauritanie 160 policiers et gendarmes sur les techniques de protection, les interventions sur les terrains d’attaques terroristes, la gestion des crises et le traitement des armes de destruction.

Le rapport américain salue les efforts de la classe politique mauritanienne et les personnalités religieuses qui condamnent périodiquement et publiquement les idées, les méthodes et les activités des groupes terroristes.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *