Solidairement

Solidairement reçoit Sanaa Saitouli

12496008_834233246703802_3218699576393517629_o

Solidairement reçoit pour sa quatrième édition Madame Sanaa Saitouli, maire adjointe déléguée à la petite enfance et à la jeunesse de la ville de Cergy.

née en 1982 d’une mère marocaine et d’un père mauritanien, grandit à Cergy en France. Convaincue de la nécessité de dynamiser son quartier, elle crée et s’implique au sein de la commission jeune où elle met en place des actions citoyennes qui développent le lien intergenerationel et la solidarité entre les habitants

En 2007, elle fonde avec un collectif de jeune l’association Agir pour Réussir qui a pour objectif de lutter contre l’enfermement dans les quartiers et met en place des activités autour de l’éducation populaire. Son expertise en matière d’éducation citoyenne, de défense de droits des femmes et d’implication des jeunes l’amène régulièrement à être sollicitée pour témoigner de son expérience, notamment dans le cadre d’échanges d’internationaux (OFQJ Montréal, semaine internationale de lutte contre le racisme, Festival International de l’Art Engagé à Douala Cameroun, l’A.N.E.S.M en Mauritanie, Forum Social Mondial en Tunisie…).

Depuis 2014, Sanaa occupe les fonctions de maire adjointe déléguée à la petite enfance et à la jeunesse pour la ville de Cergy. Elle est aujourd’hui responsable intercommunale du dispositif F.L.O.R.A, premier projet expérimental nationale sur les femmes victimes de violences. Le projet F.L.O.R.A vient d’obtenir le prix de l’innovation sociale par la délégation interministériel de l’hébergement et d’accès au logement (DIHAL).

A travers ses différentes expériences liées aux questions citoyennes solidaires et contre toutes formes d’inégalités, Sanaa SAITOULI à l’intime conviction qu’il serait nécessaire de développer et d’encourager l’accueil des Français d’origines Mauritanienne dans leurs pays. Ainsi elle propose de lutter contre une frustration identitaire que la réalité de cet état de fait engendre.

Selon Sanaa SAITOULI  « la Mauritanie tient pour héritier une génération de femmes et d’hommes ambitieuse, prête à entreprendre, attachée aux valeurs, aux traditions et plus que tout à leur religion . Ces mêmes personnes, qui à leurs tours sont devenus des pères et des mères, éprouvent à présent l’envie de transmettre ce même héritage aux dignes filles et fils de la Mauritanie.

Cependant, beaucoup d’enfants issues de cette génération n’ont pas eu la chance de découvrir leur pays, la Mauritanie, et pour lequel ils se sentent naturellement attaché. »

Sanaa SAITOULI entend rassembler cette jeune génération afin d’obtenir la reconnaissance de la diaspora franco Mauritanienne et ainsi participer activement au développement de la Mauritanie. Madame SAITOULI fut célébrée par la jeune chambre de commerce Mauritanie, parmi les femmes d’exception qui “pavent le chemin pour les mauritaniennes”

 

 

 

image1

Madame Fatim M’Boh, étudiante à l’Université d’Evry Val d’Essonne pour la rubrique ” l’étudiante du mois”

 


Sanna Saitouli

“C’est mon premier mandant en tant qu’élue de la République, mais en même temps toutes les actions que j’ai mené auparavant sont pour ma part un engagement politique et citoyen”

“Je suis déçue par exemple pour ce qui est de la Coop 21 car on n’a pas sollicité les acteurs de terrain, de la jeunesse… Ils n’étaient pas invités à la réflexion… »

“Sur la protection de la femme, sur la protection de l’enfant, sur la protection de la famille, il y’a vraiment des choses à développer… et si demain la Mauritanie à besoin de moi, je peux intervenir”

« En Mauritanie, quand on n’est pas née en Mauritanie et qu’on n’a pas grandit en Mauritanie, on est vite mis à l’écart… et moi je l’ai vécu comme une souffrance… »

“On est fière d’être français mais on est aussi mauritanien”

« Moi j’en ai marre de devoir me balader avec l’acte de décès de mon père pour prouver que je suis mauritanienne, c’est violent… »

 

Bénédicte Diangani

“La formation des déterminés est une formation intense de cinq semaines mise en place par le MEDEF en partenariat avec l’association AGIR POUR RÉUSSIR pour accompagne la jeunesse de France… issue des quartiers… dans leurs projets”

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *