Actu direct Rmi info RIMe Croisée

Présidentielle 2019: Soldier Hems « Rien N’a Changé »: un single qui tombe à pic !

Un son qui tombe à pic :

Depuis le 07 juin 2019, la Mauritanie et sa diaspora vivent pleinement dans l’ambiance de la campagne électorale. Le 22 juin, les mauritaniens devront élire un nouveau président de la république. Six candidats sont en lice : Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed Ghazouani,   Biram Dah Abeid, Sidi Mohamed Ould Boubacar, Mohamed Ould Maouloud, Kane Hamidou Baba et Mohamed Lemine El-Wavi. Lequel de ces six succèdera-t-il le président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz ? Que faut-il retenir de son mandat ? C’est dans le cadre de ces élections présidentielles que Soldier Hems sort un single déterminant qui pourrait changer la donne au sein de la jeunesse.

Rien à changer ?

À priori, la réponse est oui. Il y a les opposants d’un côté et de l’autre côté les artistes soucieux du lendemain de la Mauritanie qui jouent un rôle majeur dans l’arène politique. Initiateur du festival African Culture depuis 2015 et auteur de l’album « Peace In The World» en 2017, Soldier Hems est connu de par son engament à travers ses titres «Peace » et « Free Biram ». Déterminer à vouloir à changer les choses, notre artiste nous met face à la triste réalité. Marre du régime militaire, il entame sa chanson par le refrain : « La campagne électorale est-elle lancée ? /Ici les mêmes discours rien n’a changé », précédé par un premier couplet dans lequel il nous rappelle la routine d’un même gouvernement depuis une vingtaine d’années : «…les mêmes vautours depuis 25 ans…».

La souffrance d’un peuple :

Durant tout au long de sa chanson, il nous décrit la souffrance d’un peuple mis à l’abandon comme on peut l’entendre dans le premier couplet : « une république au jeu de chaises musicales/ici en Mauritanie, tout est faisable ». Il poursuit sa description avec une interrogation : « la constitution est violée aux yeux de tous/pourquoi changer de flouss ? ». Il continue encore de s’interroger dans le deuxième couplet : « Le peuple respire la misère/quelle est la cause ?/Il veut faire une pause/il place ses pions/il reviendra reprendre le pouvoir/ ». Plus loin, il chante « Le pays est poussé dans le précipice/le peuple vit dans me supplice ».

 

Rien n’a changé :

Face au pessimisme de ceux qui disent qu’il n’y a rien à changer, il nous propose une issue de secours. Plus rien n’échappe à notre soldat artiste : dilapidation des biens publics et enrichissement du clan Aziz, tout est clairement dit dans la chanson et sans détour. À s’asseoir une minute sur un banc avec sa conscience tranquille et se rappeler de tout ce qui s’est passé ces dernières années, le mauritanien sait déjà pour qui voter. Le changement c’est maintenant et c’est au peuple de le décider le 22 juin. D’ailleurs Soldier Hems finit sa chanson par la phrase suivante : « le peuple est pris en otage/il est temps que cela change ».

 

Youssouf Shady

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *