direct Rmi info

Le ton donné à la désinformation par le pouvoir mauritanien s’il donnait le même intérêt à la misère sociale

Non ça n’intéresse pas la misère sociale au sein de cette élite affairiste. Des élus dans la nature à leur propre service. L’élite politico-commerciale s’inquiète pour leurs affaires, leurs intérêts et le fauteuil de leur tuteur (monsieur président). Un pays qui n’a pas de bon débit fait sa priorité la lutte contre le phénomène d’information sur internet, c’est vraiment misérable. En cela s’ajoute, deux tiers de la population mauritanienne habitent dans les villes de l’intérieur, des villages et des campagnes dont nous savons les conditions de vie dans ces endroits. On peut dire la moitié de cette population n’utilise internet pour envoyer un message à un père, un frère, un ami, etc. pour demander de l’aide à survivre et qu’on n’arrête de nous divertir et distraire de cette histoire des rumeurs et fausses informations.

De quoi nous parle-t-on ces dirigeants ? La population mauritanienne a d’autres soucis que les rumeurs et fausses informations prétendus sur internet par le pouvoir mauritanien. Elle n’a pas besoin d’internet pour savoir la situation misérable qu’elle vive. Elle n’a pas besoin qu’on lui dit qu’elle a faim, qu’elle n’a pas de travail, qu’elle vive l’injustice, etc. Les autorités pensent vraiment que la population mauritanienne a attendu internet pour être au courant qu’il y a l’insécurité, l’injustice, la pauvreté, le racisme, l’esclavage, la discrimination et la haine en Mauritanie.

Le gouvernement risque de regretter son cynisme social. Le chômage, la pauvreté et la précarité sont la vraie misère sociale et les problèmes de la population. S’il pense vraiment qu’il y a parmi la population qui écoute les rumeurs ou mensonges, parce qu’il ne propose rien pour qu’on puisse leur croire. Les inégalités sont là et visibles et aucun proposition d’un système social efficace. La jeune est touchée par le chômage. Cela ne fait pas parti de leurs priorités.

Le fait que le gouvernement s’attarde sur ces histoires des rumeurs et fausses informations est irresponsable si ce n’est pas pour assurer le fauteuil du roi Ghazwany et l’élite politico-commerciale. La menace réelle du pays est cette élite affairiste.

Il est impossible qu’un jeune mauritanien vit dignement, se loge, s’achète des habits, se nourrit, etc. L’avenir et la pauvreté de ces jeunes sont la priorité.

La classe politico-commerciale jamais remise en cause, composée des tribus, des clans, des familles, par les pouvoirs successifs et ne cessent d’avoir la mainmise sur les affaires publiques, sous tutelle de l’armée grâce à des pratiques clientèles et tribales.

La volonté de ce pouvoir contraignant et contre la volonté du peuple, se sentira toujours menacer s’il ne change pas d’orientation. La menace est les élites affairistes et le jour où le président ose s’attaquer cette classe politico-commerciale, il verra que tout ira bien dans ce pays. L’attaque contre l’information est une manière de distraire pour maintenir le clientélisme, la gabegie et l’injustice.

Boulaye Diakité

Related Posts

Laisser un commentaire