Actu direct Rmi info

Le Coronavirus en Mauritanie !

C’est un journal de bord relatif à la crise sanitaire – coronavirus – qui frappe le monde, en particulier la Mauritanie. Le pays est touché par l’épidémie covid-19 ; et s’adapte pour protéger ses citoyens. Deux cas et des étrangers italiens sont avérés du coronavirus. Depuis le début de la crise sanitaire les autorités dressent des mesures et des consignes sécuritaires pour stopper, en tout cas, ralentir la progression du virus. Dès le début de la crise, les autorités alertent les citoyens et les étrangers en provenance des pays sévèrement touché par le covid-19 tel que la Chine, la France, l’Italie. Un certain niveau des mesures préventives pour les citoyens et les touristes face à la crise sanitaire mondiale sont importante. En cette période de crise sanitaire qu’on doit doubler la vigilanceet respecter les consignes des autorités.

Certains mauritaniens approuvent et saluent le couvre-feu, la fermeture des écoles, hôpitaux, universités, frontières,… afinadhérer à cet élan de solidarité nationale face à cette crise provoquée par la pandémie. Le covid-19 nous oblige à conjuguer les efforts, éviter les querelles, les polémiques, et les solutions jacobine pour parler le langage d’Onfray. C’est-à-dire, les solutions pour éradiquer cette crise, tout ne doit pas être centralisé. Tout ne doit pas faire dans un sens unique. Donc le bons sens voudrait le partage des expériences pour endiguer ce phénomène. Le gouvernement doit solliciter les expertises des personnels de santé pour la mise en place des périodes de confinement prolongé des cas avérés. C’est une mesure drastique ; car elle peut contribuer à limiter les contacts et contamination massive, notamment les personnes âgées qui sont sensibles à l’épidémie covid-19.

L’Etat doit décréter une période de tests, de coopérer et derenforcer les formes de lien social et de solidarité pour faire face à pandémie. Face à cette épreuve sanitaire du moment, lecouvre-feu est en vigueur et la force de sécurité est déployée pour réduire la propagation du virus dans la capitale, tout à fait légitime ! Les règles de prudence sont décrétées pour alerté les citoyens et limiter les déplacements et rassemblements, tout à fait normal ! En d’autres termes, réduire les interactions sociales, tout à fait logique ! La population est perdue en cette période d’inquiétude, deméfiance et de trouble, tout à fait dommage !

En effet, mise en quarantaine pour des cas avérés, c’est une question de santé publique. Un moins pour réduire les habitudes quotidiennes. Se protéger et protéger les autres et opter les périodes de l’isolement et la solitude. Dans une certaine manière, prendre le mal en patience.​

Cet article est un point de vue situé. C’est donc à prendre comme un acte de soutien en cette période de crise. De même, comme un acte de civisme, et non comme une critique envers les autorités, ni à l’encontre de l’ensemble des personnels de santé, ni à l’endroit des forces de sécurité. Dans leur immense majorité font un travail remarquable et remarqué  avec du professionnalisme dans un moment difficile de lutte contre le covid19. L’idée générale ici est d’éviter la méfiance généralisée, mais sensibilisée les citoyens en cette période de crise sanitaire mondiale. 

Face à cette épreuve, l’Etat doit sensibiliser en premier lieu, et donner des mesures drastiques et dispositives sécuritaire pour lutter contre l’épidémie : faire la campagne et opter les bonnes gestes, et des comportements individuel. Réduire les activitésproductives pour garantir durablement la santé publique à travers cette crise sanitaire mondiale. 

Une pensée à tous les malades du covid-19 et aux personnels de santé !

                                             ​ 

Abdoulaye SY

Related Posts

Laisser un commentaire