Les entretiens d'RMI

Justice rendue aux tirailleurs sénégalais, Entretien de RMI avec Aissata Seck

16651147_1090000967793694_1151134541_oLancée le 10 novembre 2016, la pétition pour la naturalisation des tirailleurs sénégalais a recueilli plus de soixante mille signatures en quelques semaines et fut largement relayée sur les réseaux sociaux par différentes personnalités influentes. Nombreux sont ceux qui militent pour la reconnaissance du rôle historique et héroïque des tirailleurs sénégalais,  largement méconnu en France, en dehors des milieux spécialisés et familles concernées.

Arrière-petite-fille d’un tirailleur sénégalais  et maire adjointe à Bondy (93) chargée des anciens combattants, Aissata Seck a lancé cette pétition. « Au-delà de l’histoire familiale, c’est avant tout un combat pour la justice », martèle-elle.

De la droite à la Gauche, la classe politique française croyait que l’histoire des tirailleurs sénégalais était déjà réglée. Une méconnaissance assez insupportable puisque les tirailleurs se voyaient systématiquement refuser l’accès à la naturalisation française.

Ces tirailleurs ont pourtant participé ont fait la guerre au côté de  la France. En janvier 2017, Aissata Seck a reçu une lettre du président français  François Hollande lui assurant la facilitation de l’accès à la naturalisation pour les tirailleurs sénégalais. « Une victoire pour ces braves messieurs » dira-t-elle.

 Aissata Seck était notre invitée, elle revient sur l’histoire des tirailleurs sénégalais et l’actualité de façon générale.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *